mercredi 7 juillet 2010

John Zorn - In search of the miraculous

A la recherche du record de disques sortis en une année

Le marathon continue pour Zorn et ses douze albums annuels. On va essayer sur ce blog de tenir le rythme, et peut-être douze chroniques cette année !

Avec une telle production, on se doute bien que tout ne va pas être totalement original et décoiffant. La qualité reste cependant plutôt élevée. On en a la preuve avec cette suite de l'excellent Alhambra Love Songs par ce l'Alhambra trio, devenu pour l'occasion un quintet.

L'ajout du vibraphone et de la basse électrique apportent des sonorités supplémentaires, et adoucissent au passage la musique, au point de la rendre plus lisse. On perd le côté direct qu'avait le premier album de cette formation, au profit d'une gamme plus riche de couleurs.

On retiendra le morceau The Magus, particulièrement réussi, et à l'opposé le Mythic (Etude) particulièrement raté. Dans ce dernier morceau, Zorn joue sur la répétition du thème, ce qui n'est pas un défaut en soi. Le problème est que cette répétition n'est ni hypnotique ni planante, juste ennuyeuse.

In search of the miraculous est plutôt sympathique, et devrait plaire à tous ceux qui avaient aimé Alhambra Love Songs. Rien de révolutionnaire, mais on reste dans le bon Zorn easy-listening (du niveau de Ipos, un ton en dessous de The Gift).

Aucun commentaire: